Atteindre la sérénité alimentaire et corporelle

L’alimentation intuitive est un processus basé sur la science, créé dans les années 90 par Evelyn Tribole et Elyse Resch, toutes deux diététiciennes américaines.

Elle est organisée en 10 principes dont l’intention est de développer une relation saine et sereine à son alimentation et plus globalement, à son corps. L’idée est de vivre des expériences positives pour apprendre à se connaître, et prendre soin de soi à long terme.

Le fondement de la sophrologie, la phénoménologie, prend tout son sens dans l’Alimentation Intuitive. Il s'agit de développer un nouveau regard à travers l'expérience, en étant dans l’observation de ce qu’il se passe, à un instant T, tel que cela se passe : sans attentes, sans jugements, sans interprétation. L’idée est d’être authentique, de s’observer avec le regard neuf d’un enfant, comme si c’était la première fois.

Ce nouvel accompagnement complet a, ainsi, pour intention de vous faire parcourir les 10 pistes de réflexion que propose l'AI, de les expérimenter et les intégrer dans votre quotidien grâce aux pratiques de sophrologie :

  • Rejeter la mentalité des régimes,

  • Honorer sa faim,

  • Faire la paix avec la nourriture,

  • Défier la police de la nourriture,

  • Découvrir la satisfaction,

  • Ressentir la satiété,

  • Intégrer ses émotions avec bienveillance,

  • Respecter son corps,

  • Le mouvement,

  • Honorer sa santé avec la nutrition bienveillante.

“Peu importe le choix que vous faites : c’est le choix que vous étiez capable de faire à ce moment-là.

C’est le bon choix”

Elyane C.

Les besoins

Aller à la redécouverte de vos signaux corporels,
Affiner l'écoute de votre faim et votre satiété,
Vous relier davantage à votre intuition,
Développer une relation saine et sereine avec la nourriture,
Remettre au cœur de votre assiette la satisfaction,
Améliorer votre santé de manière globale.

"La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité"
(Source : OMS)